Quatre articles de Pierre-Yves Milcent et Arthur Tramon, Philippe Gardes, Laëtitia Borau, Pierre Moret et Guillaume Verrier dans « Gallia » 72-1 et 72-2, 2015

couv-gallia-72-1-2015-gaule-chevelueToulouse / Tolosa, cité des Tolosates, et Auch/Elimberris, cité des Ausques : des centres de pouvoir indigènes aux capitales romaines
par Philippe Gardes

dans Gallia, 72-1/2015. La naissance des capitales de cités en Gaule Chevelue sous la direction de Michel Reddé et William Van Andringa

Mots-clés : Transition urbaine, urbanisme, acculturation, Sud-Ouest.
Résumé : Les recherches archéologiques récentes permettent de s’interroger sur les conditions d’apparition de deux capitales de cités du sud-ouest de la Gaule : Toulouse et Auch. Ces villes succèdent à un centre de pouvoir indigène qui, dans les deux cas, est abandonné après avoir emprunté la voie d’une certaine forme d’acculturation urbaine après la Conquête. Cette dernière prend la forme d’une mutation de l’architecture et des formes d’habitat. Ainsi, on observe non seulement l’adoption de techniques de constructions italiques mais aussi de modèles architecturaux et esthétiques. La situation change au tournant de l’ère avec la création de capitales, dont le programme urbanistique répond aux nouvelles exigences juridiques et administratives issues des réformes augustéennes.

Keywords : Urban transition, urbanism, acculturation, south-western Gaul.
Abstract : Recent archaeological research permits us to investigate the circumstances of the birth of two civitas-capitals in south-western Gaul: Toulouse and Auch. These towns succeeded an indigenous centre of power, which was in both cases abandoned after having started on a course of some kind of urban acculturation after the Conquest. This took the form of changes to architecture and to forms of housing. Thus one can observe not only the adoption of Italian building techniques, but also architectural and aesthetic models. The situation changes at the beginning of the Christian era, with the creation of capitals whose programme of urbanism responds to the new administrative and legal requirements of the Augustan reforms.
Translation: Cécile Tuarze

Téléchargez le sommaire et les résumés

 

couv-gallia-72-2-2015-varia

dans Gallia, 72-2/2015. Varia

Le dépôt bimétallique du VIe s. av. J.-C. de Tavers (Loiret) : présentation liminaire
par Pierre-Yves  Milcent, Christian Cribellier et Arthur Tramon

Mots-clés. Premier âge du Fer, Hallstatt D, dépôt métallique, torque, parure annulaire, arme, hache à douille, établissement rural gaulois.
Résumé : Un dépôt bimétallique du premier âge du Fer a été récemment découvert à Tavers. Suite à une prospection géophysique et une campagne de sondages mécaniques, on peut penser qu’il était relativement isolé. Plusieurs siècles après son enfouissement, un important établissement rural de la fin de l’âge du Fer, puis une villa romaine se succèdent à proximité immédiate. Le dépôt comporte 65 éléments, essentiellement en alliage cuivreux, mais aussi en fer pour quatre d’entre eux ; cette association des deux métaux est exceptionnelle dans ce contexte. Les objets de parure dominent, mais quelques armes sont également représentées, ainsi qu’une série de haches à douille miniatures. À bien des égards, ce dépôt est très original par sa composition et semble à la croisée de différentes traditions culturelles. Il fait connaître un large éventail de productions métalliques dans une région jusqu’à présent plutôt mal documentée de ce point de vue. L’association des objets permet d’attribuer à la seconde moitié du vie s. av. J.-C. des productions jusqu’ici mal datées, dont les haches miniatures d’affinités armoricaines.

Keywords : First Iron Age, Hallstatt D, metal deposit, torque, finger adornments, weapon, socketed axes, Gaulish rural establishment.
Abstract : A metal deposit from the Early Iron Age has recently been discovered in Tavers. Thanks to a geophysical prospection and a mechanical sounding campaign, we can suppose it was quite isolated. Several centuries after its burying, a large rural establishment during the end of the Iron Age, then a Roman villa succeeded each other next to it. The deposit comprises 65 items, mainly made out of copper alloy and four of them made of iron; the association of these two materials is exceptional in this setting. These items consist mainly of adornments, but there are also some weapons and a series of miniature socketed axes. The composition of this deposit is quite original and seems to cross different cultural traditions. It shows a wide range of metal products in a formerly ill-documented area in this field. The association of these objects allows us to date some products, initially badly dated, from the late 6th c. B.C., including the model Armorican-like axes.
Translation: Cécile Tuarze

Topographie, urbanisme et gestion des réseaux d’eau à Autun/Augustodunum (Saône-et-Loire): une nouvelle image de la capitale de cité
par Laëtitia Borau

Mots-clés : Aqueduc, château d’eau, fontaine, égout, tuyaux, thermes.
Résumé : À la lumière des récentes recherches, une nouvelle image de la capitale de cité des Éduens, Augustodunum, a pu être dessinée par une mise en regard des données topographiques, urbanistiques et hydrauliques. Ce ne sont pas moins de 234 structures liées à la gestion de l’eau qui ont été identifiées. Bien que les deux aqueducs (de Montjeu et de Montdru) aient fait l’objet d’une étude approfondie grâce notamment à des opérations de terrain, le caractère novateur de la présente recherche réside dans l’analyse exhaustive intra muros de la ville : ce travail met ainsi en évidence, et pour la première fois dans son contexte, le système de distribution d’eau de la ville, jusqu’alors méconnu, sous forme de tuyaux en bois ou en plomb, l’importance de l’équipement urbain, notamment les fontaines privatives, mais aussi la densité du système d’assainissement qui représente près de la moitié du corpus. L’étude attentive d’Augustodunum, où les ressources naturelles en eau ne manquaient pas, démontre l’importance que revêt l’équipement urbain lié à l’eau dans une ville de Gaule romaine septentrionale.

Keywords : Aqueduct, water tower, fountain, sewer, pipes, thermae.
Abstract : The recent researches shed a new light on Augustodunum, Ædui’s chief-town, thanks to a comparison between topographic, urbanistic and hydraulic data. We could identify more than 234 structures linked to water management. Although two aqueducts (Montjeu and Montdru) had already been sudied in detail thanks to on-site operations, the novelty of this research lies in the exhaustive analysis of the inner town. This work highlights, for the first time in its context, the town’s water supply system, unknown until now, which consists in wood or lead pipes, the importance of urban amenities, especially private fountains, and the density of the sewer system which takes nearly half of the corpus. This thorough study of Augustodunum, where natural water resources were plentiful, proves the importance of urban equipment devices linked to water in a Roman town of northern Gaul.
Translation: Cécile Tuarze

Ibère, grec et latin à Toulouse (Haute-Garonne) à la fin du IIe s. av.J.-C.: nouvelles inscriptions sur céramique du site de la ZAC Niel
par Pierre Moret, Coline Ruiz Darasse et Guillaume Verrier

Mots-clés : Épigraphie préromaine, Protohistoire, écriture, semi-syllabaire paléohispanique, alphabets latin et grec, exercice graphique.
Résumé : Le site de la ZAC Niel à Toulouse (Haute-Garonne), fouillé au cours des années 2009-2011, a livré un ensemble épigraphique à la fois varié et original. Faisant écho aux trouvailles issues des fouilles menées dans l’agglomération toulousaine au début des années 1980, les inscriptions sur céramique récemment mises au jour attestent l’utilisation à Tolosa, à la fin du IIe s. av. J.-C., de trois écritures : paléohispanique, latine et grecque, témoins d’une diversité exceptionnelle des pratiques d’écriture. Un des graffites étudiés a particulièrement retenu notre attention car il pourrait s’agir soit d’un exercice révélant l’existence sur le site toulousain d’une école d’apprentissage de l’écriture paléohispanique soit d’un nom celte écrit en ibère.

Keywords : Pre-Roman epigraphy, Protohistory, writing, Paleohispanic script, Latin and Greek alphabet, graphic exercise
Abstract : The excavation conducted in 2009-2011 at the ZAC Niel in Toulouse (Haute-Garonne) yielded varied and original
epigraphic writings. Responding to the finds of the last excavations in Toulouse’s urban area in the early 1980s, these writings on ceramics testify the use of three kinds of writings in Tolosa at the end of the 2nd c. BC : Paleohispanic, Latin and Greek, proofs of an outstanding diversity of writing practices. A particular graffiti we studied held our attention, as it could be either a graphic exercise showing that on this site existed a learning school of Paleohispanic writing, or a Celtic name written in Iberian.
Translation: Cécile Tuarze

Téléchargez le sommaire et les résumés